Le sentier des croyants


 
PortailAccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ambiguité sur l'origine de la création de l'homme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Ambiguité sur l'origine de la création de l'homme   Mer 06 Jan 2010, 19:44

Assalam Aleykoum


Sourate 86 :6-7

Il a été créé d'une giclée d'eau
Sortie d'entre les lombes et les côtes.

Le sperme est produit par les testicules que vient faire ici les lombes et les côtes?.


Pour ce qui est du verset coranique:"Que l'homme considère donc de quoi il a été créé. Il a été créé d'une giclée d'eau
sortie d'entre les lombes et les côtes.

Au stade embryonnaire les organes reproducteurs males et femelles c'est à dire les testicules et les ovaires commencent leur développement à proximité du rein,entre la colonne vertébrale et la onzième et treizième cote."Puis il tira sa descendance d'une goutte d'eau vile(sperme).(8/32).


En Arabe Sulaalah signifie "quintessence" ou "La meilleure partie du tout".Les avancées scientifiques modernes ont pu démontré que seul un spermatozoide sur les millions que produit l'homme est nécessaire pour féconder l'ovule.

Dans un colloque de médecins avec savants religieux:


Cheikh Mohammad Soulaymane El-Ashqar


Ma question (c'est la quatrième) a trait à la transmission des caractères héréditaires en cas de transplantation des testicules ; les intervenants, médecins compris, semblent être d'accord là dessus, mais personnellement, j'incline à penser qu'il s'agit là de simples hypothèses, ou de déductions logiques. Qu'en est-il donc au juste : conclusions théoriques ou faits scientifiques établis ?


Car, chacun sait que les vérités médicales ne peuvent pas se fonder sur des spéculations rationnelles : le raisonnement logique peut élaborer des hypothèses, mais celles-ci doivent être vérifiées par l'observation des faits, par l'expérimentation. C'est le fondement même de la méthode scientifique qui était déjà à l'honneur chez nos savants anciens musulmans. Pour en avoir le coeur net, il nous faudra donc des données scientifiquement assurées.


Or, les interventions qu'on a entendues nous disent que les cas réussis de transplantation de testicules ne concernaient que les organes prélevés sur le sujet lui-même ou sur son jumeau homozygote. Or, dans ce dernier cas, le donneur et le receveur sont génétiquement identiques. L'expérience n'est donc pas probante.


Nous en sommes encore, paraît-il, au stade d'hypothèses qui attendent leur confirmation. Peut-on, dès lors, être sûr que les testicules transplantés sur un tiers, après avoir été vidés de leur contenu spermatique, produisent des spermatozoïdes porteurs du patrimoine génétique du donneur et non pas celui du receveur ? Ceci d'autant plus que on lit dans le Saint Coran : "Il (l'homme) est créé d'une eau jaillissante, sortie d'entre les lombes et les côtes..."(LXXXVI, 6-7). Ces versets semblent indiquer (d'après leur sens apparent du moins) que le liquide à partir duquel se forme l'embryon provient d'un endroit donné situé au-dessus des testicules et non pas à l'intérieur de ces derniers.


- Président, Dr Issam Charbîni
Je n'ai pas bien saisi la dernière partie de votre intervention, surtout la conclusion que vous avez tirée des versets coraniques qui, d'après vous, situent l'origine du liquide spermatique quelque part au-dessus des testicules : pourriez-vous nous éclairer davantage à ce sujet ?


- Cheikh Soulyamane El-Ashqar


Les versets en question sont les suivants : "Que l'homme considère donc ce avec quoi il a été créé. Il a été créé d'une eau jaillissante, sortie d'entre les lombes et les côtes"(LXXXVI, 6-7). On peut comprendre que les testicules, d'où sort le liquide spermatique, se trouvent entre les lombes et les côtes, bien que ce ne soit pas là la signification littérale du passage coranique cité. Mais si des indices existent qui permettent de conclure avec certitude que les semences mâles n'ont pas leur origine ailleurs, on peut les accepter. Est-on donc en mesure de trancher là-dessus ?


- Dr Kamal Najib

Je vais répondre à votre question en commençant par les observations que vous avez émises à la fin de votre intervention. Le verset selon lequel le liquide dont l'homme est créé "sort d'entre les lombes et les côtes", apporte une preuve éclatante de “I’jâz", c'est-à-dire du caractère miraculeux du Coran. Car, les testicules primitifs, embryonnaires, se forment effectivement dans cette zone.
Revenir en haut Aller en bas
 
Ambiguité sur l'origine de la création de l'homme
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le sentier des croyants :: Allah et ses miracles-
Sauter vers: