Le sentier des croyants


 
PortailAccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 le lavage mortuaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
L-Bayyina
Super Moderatrice
Super Moderatrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 1637
Age : 35
Localisation : Wassila
Religion : Islam
Humeur : Enthousiaste et Dynamique
Date d'inscription : 27/02/2010

MessageSujet: le lavage mortuaire   Mar 20 Juil 2010, 17:46

﴾ Toute âme goûtera la mort. Mais c’est seulement au Jour de la Résurrection que vous recevrez
votre entière rétribution. Quiconque donc est écarté du Feu et introduit au Paradis, a certes
réussi. ﴿ Coran (3/185)


ATTENTION : ne pas être brutal dans ses gestes et paroles afin de ne pas provoquer de rejet de la part du
mourant, ce qui serait très dommageable pour lui.

• Diriger, dans la mesure du possible, le mourant en direction de La Mecque.
Veiller aux éléments suivants :
• Lire le Coran ainsi que les différentes invocations (du‘â’) et évocations de Dieu (dhikr) pour le mourant
et les présents.
• Éviter absolument les cris, les gémissements et les lamentations.
• S’abstenir absolument de parler des affaires de ce monde, de se disputer dans ces moments, d’élever la
voix.
• Climat d’apaisement pour ne pas distraire l’agonisant, afin qu’il prononce l’attestation de foi et adresser
ses supplications à Dieu.

Après le dernier souffle de vie
Et lorsque le dernier souffle de vie aura quitté le corps :
• Réciter (sunna) le verset suivant (istirjâ‘ ) et le dire aux autres (Coran 2/156) :
« C’est à Dieu que nous appartenons et c’est à Lui que nous retournons. »

• Fermer les yeux du mort en disant l’invocation suivante (sunna) :
« Seigneur, pardonne-lui (le nom du défunt), élève son rang parmi les personnes guidées, et remplace-le auprès
des membres de sa famille encore en vie. Pardonne-nous ainsi qu’à lui. Élargis sa tombe et illumine-la. »

Couvrir le mort afin de ne pas exposer et étaler la transformation du corps (sunna).


1. Laver le corps du défunt : l’obligation étant de laver le corps avec de l’eau, une fois.
2. L’envelopper dans un linceul : l’obligation étant d’envelopper le corps entièrement dans un tissu propre.
3. Faire la prière pour le mort. Cette prière a été définie par le prophète Muhammad ( sws) lui-même.
4. L’enterrer : l’obligation étant de préserver la dignité du mort en le mettant dans une tombe.
Ces quatre rites funéraires sont dus à tout musulman mort, homme ou femme, adulte ou enfant, par
quelque mort que ce soit, suicide (même si le suicide est formellement interdit par l’Islam), exécution capitale ou
autre.
L’enterrement du mort est aussi dû à tout être humain, par-delà sa religion, de par la dignité originelle
octroyée par Dieu à l’être humain.
Les rites funéraires 6
Cette obligation concerne en fait toute la communauté, cette dernière se doit donc de prévoir ces rites, de
former des personnes et de prendre les mesures nécessaires au meilleur accomplissement de ces obligations.

Les exceptions pour les rites funéraires
• le martyr mort au combat,
• l’enfant impubère et l’enfant mort-né,
• le pèlerin mort en état d’ihrâm (sacralisation).

Résumé du livre : Les rites funéraires en Islam
Mostafa Brahami
Ed. Tawhid 2005 (Lyon – France)
ISBN : 2-84862-065-X

Revenir en haut Aller en bas
 
le lavage mortuaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le sentier des croyants :: Apprentissage de la religion-
Sauter vers: