Le sentier des croyants


 
PortailAccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 le pardon bénéfique et en ce mois sacré

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
L-Bayyina
Super Moderatrice
Super Moderatrice


Féminin Nombre de messages : 1637
Age : 34
Localisation : Wassila
Religion : Islam
Humeur : Enthousiaste et Dynamique
Date d'inscription : 27/02/2010

MessageSujet: le pardon bénéfique et en ce mois sacré   Mar 24 Aoû 2010, 10:01

salamaleikoum

harun yahya écrit chaque jour sur son site pendant ce mois, très bien a voir



Le pardon selon la morale islamique et ses bénéfices sur la santé


L'un des traits de moralité recommandé dans le Coran est le pardon :


Accepte ce qu'on t'offre de raisonnable, commande ce qui est convenable et éloigne-toi des ignorants. (Coran, 7 : 199)

"… Qu'ils pardonnent et absolvent. N'aimez-vous pas qu’Allah vous pardonne? Et Allah est Pardonneur et Miséricordieux!" (Coran, 24 : 22)

… Mais si vous (les) excusez, passez sur (leurs) fautes et (leur) pardonnez, sachez que Dieu est pardonneur, très miséricordieux. (Coran, 64 : 14)



Pour cette raison, les croyants sont des personnes clémentes, compatissantes et tolérantes, qui, comme le révèle le Coran, "… dominent leur rage et pardonnent à autrui". (Coran, 3 : 134)

La notion du pardon chez les croyants est très différente de celle des personnes qui n'adhèrent pas à la moralité décrite dans le Coran. Bien que de nombreuses personnes puissent dire qu'elles ont pardonné à quelqu'un qui les a offensées, cela prend cependant beaucoup de temps de se libérer de la haine et de la rage dans leur cœur. Bien souvent leur comportement trahit cette colère. D'un autre côté, le pardon des croyants est sincère. Parce que les croyants savent que les êtres humains sont testés dans ce monde, et apprennent par leurs erreurs, ils sont tolérants et compatissants. De plus, les croyants sont aussi capables de pardon même s'ils ont raison, et que l'autre personne a tort.

Lorsqu'ils pardonnent, ils ne font aucune distinction entre les grandes et les petites erreurs. Une personne peut leur occasionner de sévères pertes par erreur. Cependant, les croyants savent que toute chose a lieu sous les ordres d’Allah, et conformément à une destinée spécifique, ils acceptent donc tous les événements, en ne s'y opposant jamais avec colère.

D'après une récente recherche, les scientifiques américains ont établi que ceux qui sont capables de pardonner sont en bien meilleure santé, tant du point de vue mental que physique. Dr. Frederic Luskin, qui détient un doctorat en Conseil et Psychologie de la Santé de Stanford University, et son équipe, ont étudié 259 personnes résidant à San Francisco. Les scientifiques ont invité ces personnes à participer à des séances d'une durée de six heures et demie, et avaient pour objectif d'instruire ces personnes sur la notion du pardon lors de leur conversation.

Les participants ont mentionné qu'ils ont moins souffert après avoir pardonné aux personnes qui les ont blessés. La recherche a démontré que les personnes qui ont appris à pardonner se sentent beaucoup mieux, non seulement émotionnellement mais aussi physiquement. Par exemple, il a été établi qu'après cette expérience, les symptômes psychologiques et physiques comme le mal de dos, l'insomnie et le mal de l'estomac, reliés au stress, furent réduits de façon importante chez ces individus.

Un article intitulé "Pardon", publié dans le numéro de septembre-octobre 1996 de Healing Currents Magazine, a démontré que la colère envers un individu ou un événement occasionne des émotions négatives sur ces personnes, et nuit à la balance émotionnelle voire à leur santé physique.1

Cet article décrit également que les personnes réalisent après un certain temps que la et la maladie mentale sont observés moins fréquemment chez les personnes religieuses. Le Dr. Herbert Benson, qui a conduit cette recherche, relie cette conclusion à la façon dont la religion encourage le pardon, il continue en disant :

Il y a une physiologie du pardon… Lorsque vous ne pardonnez pas, ceci va vous ronger.2


1. Frederic Luskin, Ph.D., "Forgiveness," Healing Currents Magazine, septembre-octobre 1996, www.stanford.edu/~alexsox/4_steps_to_forgiveness.htm.
2. Claudia Kalb, "Faith & Healing," Newsweek, 10 novembre 2003, http://msnbc.msn.com/id/3339654/site/newsweek.
Revenir en haut Aller en bas
 
le pardon bénéfique et en ce mois sacré
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le sentier des croyants :: Ramadan-
Sauter vers: