Le sentier des croyants


 
PortailAccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Fatwa: Mon mari a tenu des discussions d’ordre ....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Assia-Nadia
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 4250
Religion : Islam
Date d'inscription : 05/11/2008

MessageSujet: Fatwa: Mon mari a tenu des discussions d’ordre ....   Jeu 09 Mai 2013, 21:04

aa


Question



Salam aleykom wa rahmatoullah wa barakatou Voici mon problème. Avec mon mari nous sommes mariés depuis maintenant 5 ans, et je fais face depuis quelques temps à de graves difficultés avec lui. En effet, il y a maintenant 1 an j’ai découvert qu’il parlait avec des jeunes femmes sur internet et qu’il tenait notamment des propos d’ordre sexuel.



Lorsque je lui ai dis que j’étais au courant de ce qu’il faisait, il m’a avoué que c’était vrai et qu’il avait toujours voulu me le dire et qu’il regrettait sincèrement, qu il avait fait tawbah et il m’a juré que ce n’était arrivé qu’une fois, que c’était dans un moment d’égarement et il m’a aussi dit qu’il désirait que nous ayons plus de rapports afin de l’aider à ne plus se laisser waswas.



Après avoir réfléchi, je lui ai accordé la possibilité de repartir sur de nouvelles bases et il m’a juré à ce moment là qu’il m’avait dit toute la vérité. Malgré mes doutes, j’ai pris sur moi et j’ai demandé à Allah de m’aider à passer cette épreuve et de m’aider à pardonner à mon mari. J’y étais presque parvenu jusqu’à ce que je l’entende parler à voix basse, la nuit, il y a de cela quelques jours, dans la cuisine. Ayant honte pour lui, je ne répéterais pas les propos qu’il échangeait avec cette femme. Sachez que ces propos étaient encore une fois d’ordre sexuel.


Je me suis manifesté à lui et je lui ai dis que j’avais entendu toute la conversation. Il a essayé de s’excuser en me disant qu’il était désolé, qu’il ne comprenait pas pourquoi il avait un tel comportement, qu’il avait honte de lui et qu’il avait la sensation qu’il n’était pas lui même quand il agissait comme ça. Je lui ai répondu que pour moi cela n’avait pas d’importance.



Pour moi, il m’a menti, il m’a trahi. Il a trahi notre mariage et notre famille. Je ne voulais plus entendre parler de lui. Le lendemain matin il a essayé de nouveau de me parler et j’ai écouté un peu ce qu’il avait à dire pour sa défense, mais il ne m’a pas convaincu. Il m’a notamment dit qu’il avait expliqué son cas à quelqu’un de science qui lui a répondu que ce qu’il faisait était tout simplement zina, qu’il avait honte de me dire qu’il avait des waswas par rapport à ce qui lui arrivait car il pensait que je ne le supporterai pas et qu’il ne voulait pas me perdre ni moi ni les enfants et qu’il répondrait à toutes mes conditions pour que l’on reste ensemble. Ma question est donc la suivante : puis-je lui demander de quitter notre domicile le temps que je prenne ma décision concernant notre futur ? Je ne supporte plus sa présence et je suis très agressive avec lui et les enfants le ressentent.

Aussi, est-ce que tout cela est une raison valable justifiant un divorce ? Je demande à Allah de m’aider a surmonter cette épreuve et qu’Il m’aide à prendre la décision la plus juste.
Barakallahoufik


Réponse [ Cheykh Muhammad Al Maghribi ]



L’Envoyé d’Allah a dit : « Allah a décrété pour le fils d’Adam sa part de fornication qu’il doit commettre sans aucun doute : les yeux commettent la fornication par le biais du regard, les oreilles commettent la fornication par le biais de l’écoute, la langue commet la fornication par le biais de la parole, la main commet la fornication par le biais du toucher. Quant au cœur, il penche et convoite et c’est le sexe qui vient confirmer tout cela ou le démentir. » [1] Ce que ton mari a fait est grave, il constitue en quelque sorte une trahison de votre mariage qui est censé reposer sur l’amour, l’entente et la sincérité.




Il est de son devoir de se repentir devant Allah en regrettant son acte, en cessant définitivement de commettre ce péché, en étant résolu de ne plus récidiver et en accomplissant des œuvres pies qui dissipent les traces de ce péché dans son cœur comme le fait d’écouter le Coran, les discours qui invitent à contenir son regard, etc. Il faut qu’il sache qu’il s’approche du bord d’une falaise croulante qui risque de l’entraîner dans le précipice de la perte de sa vie sexuelle, conjugale, familiale, voire le précipice de l’Enfer – à Allah ne plaise ! -.



Toutes ses allégations du genre : « c’est du waswâs », « j’ai la sensation que je ne suis pas moi-même quand je le fais » ne sont que des faux prétextes. Il est responsable de ses actes et il sera tenu d’en rendre compte le Jour du jugement s’il ne se repent pas.



Seulement son acte n’est pas considéré comme un acte d’adultère dans le sens Légal du terme et il n’est pas compté comme un péché capital -kabîra- sauf s’il récidive plusieurs fois. Je ne dis pas cela pour minimiser la gravité de son acte, mais pour que tu évalues – ma sœur – les choses selon les normes de la Religion et non pas selon tes émotions bien que cela soit difficile pour une femme.




Tu n’as qu’à regarder autour de toi, ma sœur ! Nous sommes exposés à un déluge médiatique d’images, d’attitudes et de discours à caractère sexuel, qu’il s’agisse de la télévision, de l’Internet, des magazines, des journaux, des livres, du cinéma, des téléphones cellulaires, de la radio, etc. Seul celui qui est doté d’une foi forte résiste à ces tentations.



Cela ne justifie pas ce qu’a fait ton mari, mais tu dois en tenir compte pour pouvoir raisonner objectivement. L’un des objectifs principaux de satan est de briser le foyer musulman. Jâbir rapporte que le Prophète a dit : « Satan met son trône sur l’eau puis déploie ses troupes. Celui d’entre eux qui jouit du rang le plus proche du sien est celui dont la tentation est la plus grave.



Ainsi l’un deux vient et dit à satan : » J’ai fait telle et telle chose « , il lui dit : » Tu n’as rien fait « , mais quand l’un d’eux se présente devant lui et lui dit : » Je ne l’ai quitté qu’après avoir séparé son épouse de lui « , il le rapproche de lui et lui dit : » Toi, tu es le meilleur » et il le serre chaleureusement contre lui. » [Muslim]. Le maudit (satan) emploie à cette fin une arme redoutable, le sexe interdit. Il se sert de ses alliés, les patrons de l’industrie du sexe qui, pour gagner de l’argent ou vendre n’importe quoi, utilisent l’image dégradante de la femme hyper-sexuée et consommatrice, de la femme désireuse de se soumettre à tous les désirs des mâles, de faire des choses que leurs propres épouses sont incapables de faire.




A cause de leur faible foi et de leur esprit borné et superficiel, certains musulmans tombent dans ce piège. Les pauvres ne savent pas que la sexualité la plus parfaite est celle accomplie avec son épouse, ils la conçoivent dans sa dimension physique seulement tandis qu’un voile les empêche de la concevoir dans ses dimensions sentimentale, esthétique et, surtout, spirituelle. Ce voile n’est en vérité que l’expression d’un autre voile qui rouille le cœur et auquel notre Prophète a donné la description suivante : « Lorsque le croyant commet un péché, son cœur se tache d’un point noir -nukta- ; s’il se repent, revient totalement sur sa faute et demande pardon, son cœur est à nouveau poli, mais s’il persiste [dans sa faute] le point grandit jusqu’à recouvrir le cœur tout entier. Et c’est cela la « rouille » -ar-rân- dont Allah a dit : En fait, leur cœur a été « rouillé » par ce qu’ils ont accumulé [comme fautes]. [2] »


[3]
Ma sœur ! Ne laisse pas satan et ses alliés détruire ton foyer ! Que ce qu’a fait ton mari ne mette pas un voile qui t’empêche de voir les côtés positifs de ton couple! Vous êtes mariés depuis cinq ans, Allah vous a accordés des enfants, ainsi que d’autres bienfaits. Ton mari a sûrement des qualités. Il reconnaît sa faute, il a honte de lui-même, il tient à toi et à ses enfants.



Tout cela joue en ta faveur. Comme je l’ai perçu dans ta question, tu as une certaine autorité sur ton mari, tu es franche, tu as agi à temps et cela aussi joue en ta faveur. Mets en œuvre tous ses points pour sauvegarder ton couple Normalement, au sein d’un couple, c’est l’homme qui doit avoir une certaine autorité sur sa femme. Allah a dit en effet : Les hommes ont autorité pour s’occuper des femmes en vertu de ce qu’Allah a conféré aux hommes comme ascendant sur les femmes et en raison du fait qu’ils dépensent de leurs propres biens pour elles.




[4] Seulement, cette autorité -qawâma- n’est pas un acquis, mais une épreuve que l’homme doit réussir par sa personnalité, sa foi, sa fidélité, sa magnanimité, sa douceur, sa protection jalouse de sa femme et de ses enfants, ainsi que d’autres vertus nobles.



Cependant le fait que tu sois autoritaire n’est pas tout à fait un inconvénient, du moment que cela maintienne un certain équilibre au sein de ton couple. Il y a des couples où la femme est autoritaire et qui réussissent très bien.



Seulement l’épreuve à laquelle est confrontée toute femme autoritaire, c’est le contrôle et la gestion de son autorité pour qu’elle n’empiète pas sur les droits de son mari et encourir ainsi le châtiment divin. Aussi te conseillerai-je, ma sœur, de ne pas demander à ton mari de quitter votre domicile. Vous êtes deux à former votre couple, votre domicile appartient à vous deux, vos enfants sont tes enfants comme ils sont ses enfants, ce problème vous concerne tous les deux, réglez-le ensemble.



Sais-tu, ma sœur, que si le mari répudie sa femme pour la première fois ou pour la deuxième fois, il n’a pas le droit de la faire sortir de la maison et il est tenu d’assurer ses dépenses d’entretien et elle a le droit de se parer pour lui, et ce, durant toute la période de sa retraite de continence -`idda- (trois périodes menstruelles ou toute la période de sa grossesse si elle est enceinte) [5] ?


L’une des raisons, ma sœur, est pour qu’ils aient encore du temps pour réfléchir, discuter et chercher une autre solution que le divorce. Tu n’as pas le droit de faire sortir ton mari de la maison et tu es tenue de respecter ses droits malgré ce qu’il a fait.





Essaie de créer une ambiance spirituelle dans votre maison : récitation du Coran, beaucoup de prières, dhikr incessant, être toujours en état d’ablution -à moins d’un empêchement-, des audio de prédicateurs sur notamment la fidélité et la réussite du couple, etc. Occupe-le par ces choses. Ayez des activités communes sans être trop envahissante. Ne faites pas intervenir vos familles dans ce problème. Faites connaissance avec des couples heureux, sereins et attachés à la religion. Prends soin de ta beauté et évite ce qui pourrait l’enlaidir comme la mauvaise humeur, l’agressivité, la rancune, etc. Evite l’exagération, la sur généralisation, la dramatisation, la maximalisation du négatif, la minimalisation du positif. Ne pense pas que tu es la seule à vivre ce problème, ma sœur ! Beaucoup de femmes en souffrent, voire pire. La différence est que certaines parviennent à gérer la situation avec sagesse et résoudre le problème tandis que d’autres n’y parviennent pas.

Un conseil pour conclure : implore Allah sans cesse de réformer votre couple et de guider ton mari, surtout le dernier tiers de la nuit. Qu’Allah t’aide ! والله أعلم _________________________




[1] Hadith rapporté par Al-Bukhârî n°6243 et Muslim n°2657.
[2] Coran, al-mutaffifîn (S.83), 14.
[3] Hadith est rapporté par An-Nasâ’î, Ibn Mâja, At-Tirmidhî. Il est qualifié d’authentique par Ibn Hibbân, Al-Hâkim et Al-Albânî : voir sahîh at-targhîb wa-t-tarhîb n° 1620.
[4] Coran, an-nisâ’ (S.4), 34.




[5] Allah a dit : O Prophète, lorsque vous répudiez vos épouses, ne le faites qu’en respectant leur délai de continence, qu’il faut exactement compter. Craignez votre Seigneur. Ne les expulsez pas de leur logement ; qu’elles n’en sortent que si elles ont commis une infamie dûment prouvée. Telles sont les normes établies par Allah ; quiconque les transgresse se fait du tort à lui-même. Qu’en sais-tu ? peut-être qu’après [cette rupture] Allah suscitera un heureux changement. [At-talâq (S.65), 1].


Source : http://www.alistiqlal.net/?p=6466

_________________
«Nul malheur n' atteint (l' homme) que par la permission d' Allah. Et quiconque croit en Allah, (Allah) guide son cœur. Allah est Omniscient. » (64 :11 ).
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rachidabouhoudeyfa.com/
L-Bayyina
Super Moderatrice
Super Moderatrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 1637
Age : 35
Localisation : Wassila
Religion : Islam
Humeur : Enthousiaste et Dynamique
Date d'inscription : 27/02/2010

MessageSujet: Re: Fatwa: Mon mari a tenu des discussions d’ordre ....   Jeu 13 Juin 2013, 17:08

asalam alaykum

aoudho billah la hawla wa qouwata illa billah

et c'est très fréquent dans les familles musulmanes que DIeu nous préserve amin
Revenir en haut Aller en bas
 
Fatwa: Mon mari a tenu des discussions d’ordre ....
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le sentier des croyants :: Vie privée du couple musulman-
Sauter vers: