Le sentier des croyants


 
PortailAccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Verrons-nous le Seigneur au Jour de la Résurrection ?".

Aller en bas 
AuteurMessage
Assia-Nadia
Administratrice
Administratrice
avatar

Féminin Nombre de messages : 4250
Religion : Islam
Date d'inscription : 05/11/2008

MessageSujet: Verrons-nous le Seigneur au Jour de la Résurrection ?".   Jeu 17 Sep 2009, 12:37





D'après 'Abû Sa`îd Al-Khudrî :

Comme des gens demandèrent au Prophète : "Ô Envoyé d'Allah ! Verrons-nous le Seigneur au Jour de la Résurrection ?".

Il leur répondit :
"Oui, éprouvez-vous de la peine à voir le soleil quand il est au zénith au temps clair et serein et éprouvez-vous de la peine à voir la pleine lune quand le temps est clair et serein ?".

-"Non, ô Envoyé d'Allah", répondirent-ils.

- Eh bien, vous n'aurez pas non plus de peine à voir le Seigneur ce jour-là ainsi que vous n'en avez pas à voir l'un de ces deux astres.
Ce jour-là, un héraut viendra crier : "Que chaque communauté suive ce qu'elle adorait".

Ainsi ceux qui associaient une autre divinité à Allah en vouant un culte aux fétiches ou aux pierres dressées, seront tous précipités au Feu. Il ne restera que ceux qui adoraient Allah, pieux ou pervers soient-ils, et les restants des gens du Livre (qui ont suivi la religion non-interpolée révélée à leurs prophètes).

On dira aux juifs: "Qu'adoriez-vous ?". - "Nous adorions, répondront-ils, `Uzayr, le fils d'Allah".

- "Vous mentez, répondra-t-on, Allah n'a ni compagne ni enfant.

Que désirez-vous ?". - "Nous avons soif, ô Seigneur. Donne-nous à boire", répondront-ils.

- "Eh bien, buvez", leur sera-t-il dit.

Et alors ils seront précipités d'affilée en Enfer qui s'étendra devant eux comme un mirage.
On s'adressera ensuite aux chrétiens et on leur dira: "Qu'adoriez-vous ?" - "Nous adorions, répondront-ils, le Messie, fils d'Allah". - "Vous mentez, leur répondra-t-on, Allah n'a ni compagne ni enfant.

Que désirez-vous ?". - "Nous avons soif, ô Seigneur. Donne-nous à boire", répondront-ils. -"Eh bien buvez", leur sera-t-il dit.

Et alors ils seront précipités d'affilée en Enfer qui s'étendra devant eux comme un mirage. Il en sera ainsi jusqu'à ce qu'il ne restera plus que ceux qui adoraient Allah, pieux soient-ils ou pervers.

Le Tout-Puissant s'incarnera alors à eux dans une forme inférieure à celle sous laquelle Il s'était montré à eux auparavant et leur dira : "Qu'est-ce vous attendez, alors que chaque communauté a rejoint ce qu'elle adorait".

Ils répondront : "Ô Seigneur ! Nous nous sommes séparés d'eux bien que nous ayons grand besoin de s'attacher à eux". Il leur dira : "Je suis votre Seigneur".

- "Nous nous réfugions contre toi auprès d'Allah. Nous n'associons rien à Allah", répéteront-ils deux ou trois fois. Certains parmi eux seront tentés, et ils diront alors: "Avez-vous un signe conventionnel au moyen duquel vous pouvez Le reconnaître ?".

- "Oui", répondront-il. Ils seront alors exposés à une grande horreur et tous ceux qui se prosternaient devant Allah de bon gré seront autorisés à se prosterner tandis que ceux qui se prosternaient devant Allah par crainte (des gens) ou par ostentation; lorsqu'ils voudront se prosterner, leur dos restera raide et ils tomberont à la renverse chaque fois qu'ils essayeront de se prosterner.
Puis, ils relèveront tous la tête et verront Allah réintégrant Sa forme qu'ils avaient vu la première fois. Il leur dira alors: "Je suis votre Seigneur".

Et eux de répondre: "Oui, certes, Tu es notre Seigneur!". A ce moment, le pont sera suspendu entre les deux extrémités de l'Enfer, l'intercession sera permise et l'on entendra implorer le salut d'Allah. Ils lui demandèrent, ajoute le transmetteur: "O Envoyé d'Allah! Que sera-ce que ce pont ?". - "Ce sera, répondit-il, un bourbier où l'on risque de glisser, hérissé de harpons, de grappins et d'épines comme celles se trouvant à Nedjd, que l'on appelle le Sa`dân.

Les Croyants passeront sur ce pont (graduellement) avec la rapidité d'un clin d'oeil, de l'éclair, du vent, des oiseaux, des chevaux rapides et des autres troupeaux. Les uns échapperont sains et saufs ; d'autres échapperont tout en étant égratignés, et d'autres enfin seront précipités dans le feu de l'Enfer. Et cela durera jusqu'à ce que les Croyants soient délivrés de l'Enfer.

Eh bien ! Par Celui qui tient mon âme en Son pouvoir ! Nul parmi vous n'imagine à quel point les Croyants (sauvés) déploieront d'énormes efforts en suppliant le Tout-Puissant à sauver les autres qui n'auraient pas pu échapper au Feu. Ils s'écrieront: "Seigneur, ce sont nos confrères, ils jeûnaient, priaient et accomplissaient le Hajj comme nous".

- "Faites sortir ceux que vous connaissez", leur dira Allah. Leurs figures ne seront pas atteintes par le feu. Certains parmi eux seront brûlés jusqu'aux mi-jambes et d'autres jusqu'aux genoux. Les Croyants diront alors : "Ô Seigneur ! Il n'y reste personne parmi ce que Tu nous as ordonné d'en faire sortir".

- "Retournez-y et faites sortir quiconque ayant au coeur le poids d'un dinar de bien", dira Allah. Ils feront donc sortir beaucoup de damnés, puis diront: "Ô Seigneur! Il n'y reste personne parmi ce que Tu nous as ordonné d'en faire sortir".

- "Retournez-y et faites sortir quiconque ayant au coeur le poids de la moitié d'un dinar de bien", dira Allah. Ils feront donc sortir beaucoup de damnés, puis diront: "Ô Seigneur ! Il n'y reste personne parmi ce que Tu nous as ordonné d'en faire sortir". - "Retournez-y et faites sortir quiconque ayant au coeur le poids d'un atome de bien", dira Allah.

Ils feront donc sortir beaucoup de damnés, puis diront: "Ô Seigneur ! Nous n'y trouvons aucun bien". 'Abû Sa`îd Al-Khudrî ajoutait: "Si vous ne me croyez pas, référez-vous à ces paroles du Coran: "Certes, Allah ne lèse (personne), fût-ce du poids d'un atome. S'il est une bonne action, Il la double, et accorde une grosse récompense de Sa part." Allah, l'Exalté, poursuivit le Prophète , dira alors: "Les prophètes, les anges et les Croyants ont intercédé et c'est maintenant le tour du plus Miséricordieux des miséricordieux".

Allah prendra alors une poignée (de réprouvés) de l'Enfer, qui n'avaient point fait du bien et qui seront alors tout calcinés. Il les jettera dans un fleuve se trouvant près des entrées du Paradis et qu'on appelle le fleuve de la vie; et ils renaîtront ainsi comme renaît le grain semé dans le limon de l'inondation. Vous le voyez à côté du rocher et à côté des arbres; ce qui est exposé au soleil est vert et jaune; tandis que ce qui est dans l'ombre est blanc. - "Vous en parlez comme un pâtre nomade, ô Envoyé d'Allah", dirent-ils.

- "Ces hommes, ajouta le Prophète , sortiront éclatants comme des perles et portant au cou des sceaux. Ils entreront au Paradis et, en les voyant, les bienheureux diront: "Ceux-là, ce sont les affranchis du Clément; Il les a fait entrer au Paradis bien qu'ils n'aient jamais fait du bien". On leur dira alors: "Entrez au Paradis, ce que vous y voyez est à vous". - "Ô notre Seigneur ! Vous nous avez donné ce que Vous n'aviez donné à nul autre aux mondes", diront-ils.

- "Je vous réserve mieux que cela", dira Allah. - "Ô notre Seigneur ! Est-ce qu'il y a mieux encore que cela ?", diront-ils. - "Je serai satisfait de vous et ne serai jamais courroucé contre vous".

(Sahih Mouslim)

source: soeur tajdid

_________________
«Nul malheur n' atteint (l' homme) que par la permission d' Allah. Et quiconque croit en Allah, (Allah) guide son cœur. Allah est Omniscient. » (64 :11 ).
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rachidabouhoudeyfa.com/
 
Verrons-nous le Seigneur au Jour de la Résurrection ?".
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le sentier des croyants :: Le monde invisible :: le paradis-
Sauter vers: