Le sentier des croyants


 
PortailAccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La paralysie du sommeil

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Assia-Nadia
Administratrice
Administratrice


Féminin Nombre de messages : 4250
Religion : Islam
Date d'inscription : 05/11/2008

MessageSujet: La paralysie du sommeil   Sam 24 Mar 2012, 09:28

aa


l existe un phénomène, (la paralysie du sommeil), qui ne date par d’aujourd’hui, mais qui touche de plus en plus de gens, musulmans ou pas, toute classe de personnes sont concernées par ce phénomène, grand, petit, homme, femme.

Ce phénomène connu chez les musulmans, reste une énigme chez les non musulmans, les médecins et spécialistes qui sont confrontés à ce phénomène restent sans réponse. Il est vrai que le phénomène prend de l’ampleur vu le nombre croissant de témoignages de personnes touchées, qui n’hésitent plus à en faire part à leur médecin, ces mêmes médecins, dépassés par le phénomène, n’ont d’autre réponse que d’administrer des médicaments.

Les scientifiques, après des études et recherches, ont fait des avances sur une partie du phénomène mais l’autre partie (dûe au monde occulte) reste pour eux une énigme sans réponse.


Ils disent :


La « paralysie du sommeil » est un trouble du sommeil qui advient à l’endormissement (état hypnagogique) ou au réveil (état hypnopompique). Caractérisée par l’impossibilité de bouger ou de parler, elle est souvent associée à une sensation de présence inquiétante et à des hallucinations. L’état de paralysie dure généralement de quelques secondes à plusieurs minutes.

Le contenu des hallucinations vécues dans cet état est variable selon les croyances et les représentations sur sujet. Il peut par exemple prendre la forme d’"abductions extraterrestres" ou des visions variées ("fantôme", "apparition", etc.) C’est un trouble du sommeil relativement fréquent : 20% de la population en aurait fait l’expérience, en particulier lors de l’adolescence.

Ce trouble qui survient lors d’états intermédiaires entre la veille et le sommeil se produit le plus souvent au moment du réveil matinal ou à la fin d’une sieste au cours de la journée. La paralysie peut se produire quelle que soit la position du corps, mais on a remarqué qu’elle avait lieu le plus fréquemment quand le dormeur était étendu à plat sur le dos.

Dans cette condition, le dormeur qui se réveille se sent complètement paralysé, incapable de bouger les membres, de parler ou de crier. Cet état désagréable peut durer de quelques secondes à plusieurs minutes.

L’expérience est souvent d’autant plus mal vécue que, dans les deux tiers des cas, elle s’accompagne d’hallucinations hypnagogiques visuelles ou tactiles (présence d’êtres ou d’animaux dans la chambre, sensation d’étouffement). Aussi est-elle souvent associée à une intense sensation d’épouvante et de terreur.

D’autres types d’hallucinations sont parfois rapportées : sonores (craquements, claquements dans la tête ou la nuque, bruits secs, bangs, sonneries) ; tactiles (contacts physiques, sensation d’être tiré par les pieds, vibrations dans le corps, tremblements) ; visuelles (tâches lumineuses, auras, boules de lumière, perception des objets dans le noir) ; kinesthésiques (sensations de flottement, de chute ou d’expérience hors du corps).

Les sensations les plus courantes :

• Peur

Très courant

• Sentir une « présence » (souvent maléfique)
• Pression/poids sur le corps (particulièrement la poitrine)
• Sentiment de danger/mort imminente


Assez courant

• Hallucinations auditives (souvent respirations, bruits de pas, voix indistinctes ou bruits de palpitation)
• Hallucinations visuelles telles que des personnes ou des ombres marchant autour de la pièce


Moins courant

• Sensation de flottement
• Hallucinations tactiles (telles qu'une main touchant ou saisissant)


Rares

• Sensation de chute
• Vibrations
• Interaction sexuelle


Dormir sur le dos

Ces expériences de paralysie peuvent se produire quelle que soit la position du corps, mais elles ont lieu le plus fréquemment lorsque le dormeur est étendu à plat sur le dos. Une peur intense est habituelle, mais parfois d'autres fortes émotions, comme la tristesse ou la colère, se manifestent. Souvent, une sensation de pression sur la poitrine rend la respiration difficile.

Des sensations de flottement sont souvent présentes et certaines personnes vivent même des expériences extra-corporelles (OBE). Certains ressentent une présence dans la chambre, près du lit, ou même dans celui-ci avec eux. Cette présence paraît même parfois diabolique.

Il arrive que le dormeur se sente attaqué, peut-être par strangulation ou suffocation. Certains mentionnent même des attaques sexuelles imaginaires. Les hallucinations peuvent se présenter sous ces diverses formes et d'autres encore.


La chanteuse Sheryl Crow, dans l'interview qu'elle a donnée à ABC News déclare qu'elle est atteinte de ce trouble.

Elle explique qu'il y a souvent un moment où « vous êtes certain que vous allez mourir ».

Exemple :

"Mon mari souffrait d' apnée du sommeil grave, ce qui a contribué à sa mort. Je suis persuadée, même si cela n'a jamais été diagnostiqué, que mon grand-père souffrait de terreurs nocturnes. Ses cris dans la nuit me terrifiaient lorsque, enfant, je passais la nuit chez mes grands-parents. Mon grand-père ne parvenait jamais à se rappeler son rêve lorsqu'il se réveillait. Mon fils a presque trente ans et il souffre encore d'accès occasionnels de terreurs nocturnes.

J'étais assez contente de ne souffrir d'aucun trouble du sommeil. Maintenant, après avoir lu de nombreux témoignages et avoir effectué des heures de recherche, j'ai découvert que je souffrais en réalité d'un trouble du sommeil, toutefois bien moins handicapant ou dangereux que l'apnée du sommeil. En outre, je souffre probablement de ce trouble depuis mon enfance.

De temps en temps, je me réveille d'un sommeil profond et je suis totalement incapable de bouger. Je suis comme paralysée et parfois je sens comme si un poids appuyait lourdement sur ma poitrine. J'éprouve des difficultés à respirer. Je lutte et me bats pour essayer de bouger, mais sans aucun résultat. Finalement, je parviens à remuer un doigt ou à étendre la jambe. Je prends une bonne bouffée d'air et je vais de nouveau bien. La paralysie a disparu. C'est une expérience terrifiante. J'ai toujours cru qu'il s'agissait simplement des restes d'un mauvais cauchemar.

Au cours d'un été, j'ai eu la sensation de flotter ou de voler pendant la paralysie. A cette époque, nous vivions dans un mobile-home. Un long couloir s'étendait de l'avant à l'arrière de celui-ci et je pouvais me sentir parfois flotter doucement juste en dessous du plafond. A d'autres moments, j'avais l'impression de parcourir le couloir d'un bout à l'autre à toute allure. J'étais énormément stressée à cette époque et un mois plus tard, je fus hospitalisée avec des ulcères saignants. Il est possible que le stress ait engendré ces problèmes pendant le sommeil.

Lorsque j'étais enfant, je me souviens m'être réveillée parfois avec la même sensation de paralysie, et je voyais en outre une forme tapie près de mon lit. Je me débattais jusqu'à ce que je puisse bouger et ensuite je commençais à hurler. Mon père arrivait et me réconfortait. Il me disait que j'avais juste eu un mauvais rêve et il s'asseyait près de moi et me tenait la tête jusqu'à ce que je me rendorme. Plusieurs fois, alors que mon père était présent, je continuais à voir cette forme tapie près de mon lit. Je pense que j'avais une hallucination. Ma mère ne supportait pas mes bêtises et prétendait que je faisais semblant pour attirer l'attention. Ce n'est pas vrai ! J'étais réellement terrifiée".


L’équipe du Dr Maurice M. Ohayon du centre de recherche Philippe Pinel de Montréal, a interrogé 8 085 personnes de 15 ans et plus en Allemagne et en Italie entre 1996 et 1997. Ces chercheurs ont constaté que 494 individus (soit 6,2 %) ont connu une expérience de paralysie du sommeil au moins une fois au cours de leur vie .

Cette étude montre que la paralysie du sommeil concerne de façon égale tous les âges, sexes et états civils, et que les premières expériences surviennent aussi bien pendant la petite enfance qu’à un âge avancé. Deux personnes sur cent vivent une expérience plus ou moins claire de ce type au moins une fois par mois.

« ne pouvez pas parler, pas bouger, ni remuer la main, ou respirer profondément, ni même ouvrir les paupières pour voir ».
La paralysie du sommeil s’accompagne souvent d’hallucinations impressionnantes. La personne peut ressentir la présence de quelqu’un dans la pièce, ou même une présence rôdant autour d’elle. A d’autres moments, elle ressent comme une pression sur la poitrine, comme si quelqu’un ou quelque chose était perché dessus.

Il y a même parfois des cas d’attaques sexuelles associés à ces hallucinations. Le bruit de pas, de portes s’ouvrant et se refermant ou de voix, sont parfois des manifestations effrayantes de la paralysie du sommeil. Celles-ci sont connues sous le nom d’expériences hypnagogiques et hypnopompiques et constituent les raisons pour lesquelles les gens redoutent d’expérimenter ces épisodes de paralysie du sommeil.


Lors de leurs recherches ils ont découvert que ce phénomène avec une liaison direct avec le cerveau :


Ils disent :


On pense que la paralysie normale du sommeil est due à des mécanismes dans le tronc cérébral, en particulier les neurones réticulaires, vestibulaires, et oculomoteurs, qui empêchent les mouvements corporels, bloquent l'influx sensoriel et fournissent au prosencéphale l'activité interne qui caractérise l'activité cérébrale pendant le sommeil paradoxal.

En effet, pendant le sommeil paradoxal, phase pendant laquelle le cerveau est particulièrement actif, les muscles sont « déconnectés ». Cela empêche que l'on vive physiquement les rêves, ce qui peut s'avérer dangereux pour soi ou les autres.

Les yeux cependant ne sont pas paralysés par ce système, et cette exception a été employée pour montrer que le rêve lucide était un phénomène objectivement vérifiable.


On pense qu'environ 25% des gens expérimenteront cet état au moins une fois dans leur vie.

Le trouble connu sous le nom de « paralysie de sommeil » se produit quand la conscience est entre un état de sommeil paradoxal et un état d'éveil, mais où la paralysie musculaire est maintenue. Il peut se manifester aussi bien au moment de l'endormissement (état hypnagogique) que du réveil (état hypnopompique).

La personne se croit réveillée, mais ne peut bouger. En outre, cet état est habituellement accompagné de certains genres d'hallucinations visuelles et sonores spécifiques, car la conscience est à mi-chemin de l'état onirique et la paralysie crée un état de tension/peur/panique.

C'est une sorte de semi-éveil. La personne peut « voir » son environnement mais s'y mélangent les hallucinations oniriques (le rêve peut être défini comme une forme d'hallucination). Elle pourra donc avoir conscience que la porte de sa chambre est réellement ouverte, mais elle verra en même temps un tableau imaginaire à son mur.

Cet état ne dure habituellement pas plus de deux minutes avant que la personne ne retourne vers un rêve ou se réveille complètement, cependant la perception du temps est souvent déformée pendant la paralysie de sommeil.

On connaît peu de choses sur la physiologie du trouble de l'éveil pendant la paralysie du sommeil. Cependant, certains suggèrent que cela pourrait être lié à l'inhibition post-synaptique de moto-neurones dans la région pontique du cerveau. En particulier, de bas niveaux de mélatonine peuvent stopper le courant de dépolarisation des nerfs, ce qui empêche la stimulation des muscles.

_________________
«Nul malheur n' atteint (l' homme) que par la permission d' Allah. Et quiconque croit en Allah, (Allah) guide son cœur. Allah est Omniscient. » (64 :11 ).
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rachidabouhoudeyfa.com/
Assia-Nadia
Administratrice
Administratrice


Féminin Nombre de messages : 4250
Religion : Islam
Date d'inscription : 05/11/2008

MessageSujet: Re: La paralysie du sommeil   Sam 24 Mar 2012, 09:29

Ainsi, les scientifiques avoue leur impuissance face à ce phénomène de la paralysie du sommeil, et ne prescrivent aucun traitement adéquate, certains patients avouent avoir eu recours lors de cette expérience (la paralysie du sommeil) à la prière et de sentir un soulagement et une libération.

Comme expliqué plus haut, les musulmans connaissaient ce phénomène depuis des siècles, ils savent que cela est dû à l’agression d’un djinn, comme expliqué dans le premier post, cette paralysie est dû à l’agression d’un djinn qui exerce un pression sur un point bien précis du cerveau.

Il est connu que lors de la possession du corps, le djinn s’établie dans la majorité des cas dans le cerveau, et d’ici il pourra gérer le corps de sa victime comme bon lui semble, en appliquant des pressions, bloquant un membre ou la totalité du corps, ou l’ouïe, la vue, le goût, etc.

Suivant les pays et régions, il s’appellera, jedma, jathoum, etc… Beaucoup de personnes vivent très mal ce genre de paralysies et en souffrent, certains appréhendent la nuit de peur de revivre une autre paralysie avec tous ce qui l’accompagne comme sensations de peur, de mort, vision d’être hideux, monstre, chat, chien, etc..

L’agression peut être dûe à la présence d’un djinn(s) vivant dans la demeure et agresse les habitants, cela aussi peut être dû à un sortilège, à la vengeance d’un djinn qui a subit un dommage de la part de la victime, en général, les agressions ont souvent lieu lorsque la personne dort sur le dos.

Cheikh Ibn Outhaymine (puisse Allah lui accorder Sa miséricorde) a dit : « Les djinns exercent sans doute une influence nocive sur les humains ; ils peuvent les tuer, les lapider, les terroriser ou leur font d’autres choses confirmées par la Sunna et attestées dans les réalités. »

Il a été rapporté que le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) accorda à l’un de ses compagnons au cours d’une campagne militaire – je crois qu’il s’agit de celle du Fossé – la permission de rejoindre sa famille. Le permissionnaire était un jeune qui venait de se marier.

Quand il arriva chez lui, il rencontra sa femme à la porte et désapprouva ce comportement. Sa femme lui dit :

« Entre. » Quand il entra, il découvrit un serpent qui se retournait sur le lit. Comme il était armé d’une lance, il en asséna un coup entraînant instantanément la mort du serpent et celle de l’auteur du coup. L’on ne sait même pas qui mourut le premier : le serpent ou l’homme.

Quand le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) en fut informé, il interdit de tuer les serpents domestiques réputés, à l’exception de celui qui a la queue courte et de ceux porteurs de traits blancs au dos.

Ceci prouve que les djinns agressent les humains et leur nuisent comme cela s’atteste dans la réalité. Des informations concordantes nous apprennent que parfois quelqu’un se rend à un terrain abandonné où il n’y a aucun autre humain, lance une pierre et entend des voix.

Il peut lui arriver d’entendre un bruit comme celui produit par des arbres (secoués par le vent) et d’autres manifestations que l’on trouve effrayantes et nuisibles.

Parfois, le djinn épouse le corps d’un humain, soit par amour, soit dans le but de nuire ou pour une autre raison. C’est à quoi fait allusion la parole du Très Haut : « Ceux qui mangent (pratiquent) de l' intérêt usuraire ne se tiennent (au jour du Jugement dernier) que comme se tient celui que le toucher de Satan a bouleversé. » (Coran,2 :275)

Dans ce cas, le djinn peut parler au travers de la langue de celui dont il épouse le corps, et s’adresse à celui qui récite des versets du Coran sur la victime. Le récitant peut même lui faire prendre l’engagement de ne pas revenir.. Entre d’autres très nombreuses choses apportées par des nouvelles concordantes diffusées au sein des gens.

Cela étant, le moyen de protection contre le mal émanant des djinns consiste à réciter ce que la Sunna enseigne en matière de protection de soi, à savoir la récitation du verset du Trône. Car la lecture du verset du Trône au cours d’une nuit permet de jouir de la protection divine tout au long de la nuit et Satan n'approchera jusqu’au matin. Allah est le vrai protecteur.

Madjmou’ fatawa Cheikh Ibn Outhaymine, 1/287-288.(fin de citation)


Le remède :

Procéder à des ablutions avant de se coucher.

Le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a dit :

« Quand tu veux te coucher, procède à des ablutions comme tu le fais pour la prière. » (Rapporté par al-Boukhari, 247 et par Mouslim, 2710)

Selon Al-Bara ibn Azib, le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a dit : « Quand tu veux aller te coucher, procède d’abord à des ablutions comme tu le fais pour la prière. Et puis couche-toi sur ton côté droit… »[/i]

Ibn Hadjar a dit : « Le côté droit est privilégié pour plusieurs avantages :

- C’est cette position qui permet de se réveiller plus rapidement.

- Le cœur se situe à droite, ce qui réduit l’emprise du sommeil.


La récitation du verset du Trône (ayatou al-koursy)

Abou Hourayra (P.A.a) a dit : « Le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) m’a chargé de la garde des recettes de la zakate du Ramadan. Et puis quelqu’un est venu puiser dans les denrées et je l’ai pris et lui ai dit :

Je porterai ton affaire devant le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) et il me dit : je t’apprendrai des mots qu’Allah te rendra profitables. Je lui ai dit : quels sont ces mots ?

– Il dit : quand tu vas te coucher, récite le verset du Trône. Allah t’affectera un gardien, et Satan ne s’approchera de toi jusqu’au matin.

Le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a dit :

– Qu’est-ce que ton pionnier d’hier a fait ?

– Ô Messager d’Allah ! Il m’a appris une chose et prétendu qu’Allah, le Très Haut me la rendra utile.

– De quoi s’agit-il ?

– Il m’a recommandé la lecture du verset du Trône et prétendu que Satan ne s’approcherait pas de moi jusqu’au matin puisqu’Allah m’affecterait un gardien.

– Il t’a dit la vérité, bien que menteur. C’était Satan. (rapporté par al-Boukhari, 3901)


Les derniers versets de la sourate la vache :

D’après Abou Massoud al-Ansari (P.A.a) le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a dit :

« Les deux derniers versets de la Sourate 2 ( la vache) suffisent à celui qui les lit au cours d’une nuit. » (Rapporté par al-Boukhari, 5009 et par Mouslim, 2714)


Dans al-Wabil as-Sayyib (132) Ibn al-Qayim dit :

« Ils lui suffisent en guise de protection contre tout ce qui pourrait le nuire. »

Il est rapporté qu’Ali (P.A.a) a dit :

Je n’imaginais pas qu’une personne raisonnable puisse se coucher avant de réciter les trois derniers versets de la sourate 2 ( la vache).


(Al-ma’oudhate)

D’après Aïcha (P.A.a) quand le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) se couchait chaque nuit, il joignait ses paumes, soufflait légèrement là-dessus et récitait :

«Dis : Il est Allah l’Unique»,

Et « Dis : Je demande protection auprès du Maître de l’Aube »

Et : « Dis : je demande protection auprès du Maître des gens… »

Puis il passait ses mains sur les parties de son corps qu’il pouvait atteindre en commençant par la tête et le visage avant d’arriver au reste du corps ; il faisait cela trois fois. » (Rapporté par al-Boukhari, 5017)

_________________
«Nul malheur n' atteint (l' homme) que par la permission d' Allah. Et quiconque croit en Allah, (Allah) guide son cœur. Allah est Omniscient. » (64 :11 ).
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rachidabouhoudeyfa.com/
L-Bayyina
Super Moderatrice
Super Moderatrice


Féminin Nombre de messages : 1637
Age : 34
Localisation : Wassila
Religion : Islam
Humeur : Enthousiaste et Dynamique
Date d'inscription : 27/02/2010

MessageSujet: Re: La paralysie du sommeil   Mar 03 Avr 2012, 15:37

asalam alaykum

barak'Allah oufik
Revenir en haut Aller en bas
Assia-Nadia
Administratrice
Administratrice


Féminin Nombre de messages : 4250
Religion : Islam
Date d'inscription : 05/11/2008

MessageSujet: Re: La paralysie du sommeil   Mar 03 Avr 2012, 16:47

wa alaykoum salam

wa fiki barakaALLAH

_________________
«Nul malheur n' atteint (l' homme) que par la permission d' Allah. Et quiconque croit en Allah, (Allah) guide son cœur. Allah est Omniscient. » (64 :11 ).
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rachidabouhoudeyfa.com/
Mouslima-Al-Tawba
Membre fidèle
Membre fidèle


Féminin Nombre de messages : 199
Religion : Islam
Humeur : Allah mousta7an
Date d'inscription : 15/08/2011

MessageSujet: Re: La paralysie du sommeil   Ven 08 Juin 2012, 06:58

Salam aleykoum

barak'aaALLAH oufiki oukthi Assia fbl
Revenir en haut Aller en bas
Assia-Nadia
Administratrice
Administratrice


Féminin Nombre de messages : 4250
Religion : Islam
Date d'inscription : 05/11/2008

MessageSujet: Re: La paralysie du sommeil   Ven 08 Juin 2012, 10:28

waalaykoum salam

wa fiki barakaALLAH :)

_________________
«Nul malheur n' atteint (l' homme) que par la permission d' Allah. Et quiconque croit en Allah, (Allah) guide son cœur. Allah est Omniscient. » (64 :11 ).
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rachidabouhoudeyfa.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La paralysie du sommeil   Aujourd'hui à 11:49

Revenir en haut Aller en bas
 
La paralysie du sommeil
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le sentier des croyants :: La Roquia légal-
Sauter vers: